EuroquarterPanorama6

EUROQUARTIER

Encore plus de problèmes de circulation avenue d'AuderghemLa "Région bruxelloise" par l'intermédiaire de Bruxelles-mobilité a décidément l'habitude de démonter un appareil qui fonctionne. L'avenue d'Auderghem, une artère fluide importante pour l'accès au quartier européen sera définitivement perturbée suite une décision de la "Région bruxelloise", déterminée à appliquer son plan de circulation absurde.
Quelques faux prétextes énumérés sur le site de Bruxelles mobilité:
- la vitesse commerciale des transports en commun. Nous n'avons jamais remarqué de ralentissements notable quelque soit l'heure durant les 30 dernières années. La "région" n'a cure des heures perdues pas les travailleurs qui n'ont d'autre choix que la voiture.
- le confort et la sécurité des cyclistes. Encore une invention. Les cyclistes ont toujours parcouru cette avenue sans problèmes. De plus, pour un cycliste, il est aussi dangereux de partager une bande bus qu'une bande voiture. Essayez, vous verrez! Il est aussi très désagréable pour un cycliste d'être bloqué par un bus.
- limitation de la vitesse à 50km/h. C'était déjà le cas précédemment.
- effet positif sur les nuisances sonores ? Gros mensonge : la surélévation des carrefours amènera des troubles sonores y compris la nuit. Les bruits seront bien plus importants qu'aujourd'hui. Ecoutez le bruit que fait un camion en passant sur un dos d'âne.
Par contre, quelques effets corollaires de ce nouveau plan :
- augmentation de la pollution de l'air par l'augmentation des bouchons et par les freinages et accélérations à chaque plateau.
- réduction de 60 places de parking annoncées avec pour conséquences : une augmentation des kms parcourus pour trouver un emplacement; une perte économique pour le commerce; un manque de places pour les habitants de la zone.
En résumé, la "Région bruxelloise" doit justifier les subsides énormes dans les transports en commun. Leur solution: créer des bouchons artificiels afin de rendre la circulation automobile coupable de tous les maux.
A noter
- que ces propos n'engagent que la rédaction d'Euroquartier.
- que la rédaction d'Euroquartier utilise le vélo comme moyen de transport principal depuis 33 ans dans le quartier européen.
La route, ça se partage.
Plus d’infos...

L’actualité du quartier européen

flagps045

Commerces, services, entreprises, organisations... classés par catégories...

Spécialités...